Passer au contenu

Asthme

Dans Autres

Asthme

 

L’asthme est une maladie qui touche environ 12 % des enfants et 8 % des adultes au Canada. Il se caractérise par une inflammation pulmonaire chronique (rougeur, irritation et gonflement).

Malgré les similitudes, il est très important de différencier l’asthme de la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique) qui regroupe bronchite chronique et emphysème.

 

Symptômes de l’asthme

Les symptômes les plus courants sont :

  • Essoufflement
  • Oppression thoracique
  • Toux
  • Sifflement respiratoire

Ces symptômes peuvent être légers, modérés et/ou sévères. Ils ne sont donc pas les mêmes d’une personne à l’autre et peuvent varier entre les épisodes de la maladie. Ils peuvent en plus disparaître puis réapparaître après une longue période.

Certains patients ne ressentent des symptômes qu’à l’effort ou lorsqu’ils sont exposés au froid. Chez d’autres, l’asthme se manifestera au cours des périodes d’allergies saisonnières (ex. : rhume des foins au printemps ou l’automne).

Si vos symptômes d’asthme sont sévères, rendez-vous sans tarder chez votre médecin.

 

Symptômes d’une crise d’asthme

Les symptômes sévères suivant indiquent que vous avez immédiatement besoin d’une aide médicale :

  • Toux excessive
  • Sifflement respiratoire excessif
  • Oppression thoracique extrême
  • Difficultés respiratoires extrêmes
  • Transpiration
  • Lèvres et ongles pâles ou bleus
  • Anxiété, peur
  • Inefficacité des médicaments

Déclencheurs de l’asthme 

Il y a plusieurs types de déclencheurs de l’asthme :

Déclencheurs allergiques

L’asthme et les allergies sont liés, car les allergènes peuvent entraîner une crise d’asthme. On sait qu’environ 75 % des patients asthmatiques souffrent également d’allergies saisonnières, comme le rhume des foins. Les allergies peuvent provoquer une enflure des voies aériennes ou resserrer les muscles autour des bronches. Étant donné que ces allergies saisonnières peuvent aggraver vos symptômes, il est important de les traiter par mesure de prévention.

Parmi ces déclencheurs, on y retrouve les suivants :

  • Acariens
  • Animaux et produits de desquamation des animaux
  • Moisissures Pollen
  • Allergies saisonnières (herbes, arbres)
  • Certaines infections virales (rhume)

Déclencheurs non allergiques

Ils ne provoquent aucune enflure. Parmi ces déclencheurs, on y retrouve les suivants :

  • Fumée (à la fois celle qui émane des feux de bois et du tabac – tabagisme actif et passif)
  • Effort physique
  • Air froid
  • Vapeurs émanant de produits chimiques ou de parfums forts
  • Pollution de l’air
  • Émotion intense

 

Éviter et maîtriser les symptômes de l’asthme

Bien qu’il n’existe aucun remède contre l’asthme, il peut être pris en charge et maîtrisé efficacement. Il est possible d’apprendre à bien connaître votre maladie et à appliquer des techniques de base pour la maîtriser.

Parmi celles-ci :

  • Éviter ou contrôler les éléments déclencheurs de vos crises
  • Prendre les bons médicaments au bon moment et de manière appropriée
  • Utiliser des spiromètres de pointe et des moniteurs numériques ; ces appareils vous informeront sur l’état de la circulation de l’air dans vos voies aériennes

L’objectif principal de la prise en charge de l’asthme est de maîtriser efficacement la maladie de manière à ne ressentir aucun symptôme.

Maîtrise efficace (sans symptômes) 

  • Absence de symptômes (nuit et jour)
  • Recours aux médicaments d’urgence (inhalateur bleu) moins de quatre fois par semaine
  • Aucune absence scolaire ou professionnelle due à l’asthme
  • Résultats normaux du débit de pointe
  • Capacité de participer à des activités normales, même à des activités physiques énergiques, sans symptômes

Maîtrise modérée (avec certains symptômes)

  • Apparition des symptômes d’asthme au cours d’activités normales et physiques
  • Sommeil parfois dérangé par des symptômes
  • Recours aux médicaments d’urgence (inhalateur bleu) plus de quatre fois par semaine
  • Absences scolaires ou professionnelles dues à l’asthme
  • Réapparition des symptômes à la suite d’un rhume ou d’une infection bronchique

 

Service en pharmacie

 

Bien que la cause exacte de l’asthme ne soit pas connue, certains facteurs y contribuent, qu’on pense aux antécédents familiaux, à la sensibilité et à l’exposition à des allergènes et à d’autres déclencheurs. Vous ne pouvez pas modifier vos antécédents familiaux, évidemment, mais vous pouvez essayer de réduire votre exposition aux allergènes et aux autres déclencheurs.

S’il n’existe aucun remède contre l’asthme, il peut néanmoins être maîtrisé avec efficacité chez la plupart des patients. Plus vous aurez d’informations sur l’asthme et plus vous le comprendrez, mieux vous pourrez maîtriser et gérer votre maladie. Votre pharmacien affilié à Accès pharma peut vous aider. 

 

Pour télécharger le dépliant en format PDF, cliquez ici

Retour à la liste des conseils

Consultez nos conseils

Capsule santé - Les oméga 3 Voir toutes les vidéos

Besoin de conseils?

N'hesitez pas à consulter votre pharmacien Accès pharma pour toute question concernant votre santé.

Contactez-nous